Les styles de karaté - FRANCE SHOWAKAN

Culture Traditions Budo
FRANCE SHOWAKAN




Aller au contenu
KARATE
PAROLES DE SENSEI
Au Japon, il arrive que des dojos provoquent en "duel" d'autres dojos. Ainsi le dojo "Shotokan" a été défié par le dojo de Goju ryu. C'est Yoshitaka Funakoshi qui a été désigné pour combattre. Sa défaite a été pour beaucoup dans les changements des méthodes d'entraînements.
LES STYLES de karaté

Avec 2 écoles principales, issues des méthodes chinoises, le Shorin et le shorei, le karaté était pratiqué à Okinawa dans les villes de Shuri, Naha et Tomari. Avant de présenter le karaté aux Japonais continentaux, Maître Gichin Funakoshi avait pratiqué ces 2 écoles.
Les deux écoles ont leurs avantages et leurs inconvénients. Shorei convient à des pratiquants de forte stature. Shorin est plus adapté aux pratiquants de petites tailles et moins
puissants.

On prit l'habitude d'appeler le style développé en dehors d'Okinawa, le SHOTOKAN, du nom du dojo du maître. Funakoshi Senseï a toujours été opposé à cette appellation et affirmait qu'il n'y avait que 2 "styles"; le SHITO RYU et le GOJU RYU.

Après que Maître Funakoshi ait changé les caractères "mains chinoises" en "mains vides" et qu'il ait transformé le karaté"jutsu" en karaté"dô" d'autres écoles se sont créées. Ainsi certains de ses élèves ont créé, le wado  ryu créé par Maître Otuka, et le Kyokushinkaï créé par Maître Oyama.

Pour éviter une dérive de création d'école, il a mis en place la Japan Karaté Association; le rassemblement du karaté japonais.( le karaté développé en dehors d'Okinawa.)

A l'heure actuelle, on compte nombre d'écoles" qui sont des sous-divisions ou des synthèses des écoles citées plus haut.

Au Japon, l'apartenance au club de son université est plus fort que l'appartenance à un style. Les trois grands club universitaires qui ont toujours représenté le karaté de Gichin Funakoshi sont Keio, Waséda et Takushoku. Chacune représente une tendance aujourd'hui.

Keio, le premier dojo universitaire où
Maître Funakoshi
à enseigner et où il se rendait le plus, est rassemblé dans un groupe appelé MITA.

Waséda, le dojo universitaire où Maître Funakoshi organisait les rencontres des universitaires, rassemble la plupart des instructeurs, du dojo portant encore de nos jours le nom "Shotokan" , organisé sous le nom de groupe SHOTOKAI.

Takushoku, le dojo universitaire, qui a développé la compétition, est à l'initaitive de la
JAPAN KARATE ASSOCIATION.
Copyright (C) Avril 2017 France Showakan. All Rights Reserved.
Retourner au contenu