Ten no kata - FRANCE SHOWAKAN

Culture Traditions Budo




FRANCE SHOWAKAN
Aller au contenu
PRATIQUE > Les katas
PAROLE DE SENSEI
Ten no kata, chi no kata, taikyoku nidan et taikyoku sandan ne sont pas pratiqués à la JKA. Certain ancien prétendent qu'ils ne sont pas le fruit de Gichin FUNAKOSHI.                                                                                                                                   
TENNO KATA

Ce kata pourrait être appelé "KIHON KATA". Ils comporte, en effet, les techniques de bases du karaté. La JKA ne l'a pas introduit dans son programme. Certainement dû à l'absence de NAKAYAMA sensei, de 1937 à 1946. Pourtant, il est pratiqué dans les exercices "SONOBA KIHON". Officiellement, c'est Gichin FUNAKOSHI qui l'a créé. Il est détaillé en décembre 1943, dans l'ouvrage intitulé "karaté nyumon". Il avait été présenté officiellement dans pamphlet en septembre 1941. Ce sont Gigo FUNAKOSHI et Minoru MIYATA qui le démontre au Shoto-kan.

Les positions d'origine sont :
heisoku dachi
zenkutsu dachi
fudo dachi (actuellement zenkutsu avec le genou arrière relaché)
Kokutsu dachi

Fudo dachi étant une position peu pratiquée par Gichin FUNAKOSHI, on peut supposer que c'est plutôt son fils et les anciens dont MIYATA sensei, qui l'ont développé.

Les blocages sont :
gedan barai
chudan ude uke (actuellement uchi uke)
chudan shutouke
jodan shutouke
jodan ageuke
jodan uchikomi (actuellement soto uke)

On appelle le kata pratiqué seul "Tenno kata omote" et la version pratiqué à deux "Tenno kata ura" (présentée sur notre site dans la rubrique "kumité".

Chaque attaque et contre attaque est suivi d'un KIAÏ.


Copyright (C) Avril 2017 France Showakan. All Rights Reserved.
Retourner au contenu